Vertical Menu

Search

Categories

la position perdante de la petite blinde au poker

Le poker est avant tout un jeu d’expérience et de stratégies qui permet au joueur de mettre toutes les chances de son côté en adoptant la bonne stratégie au meilleur moment du jeu.

Pourtant certaines positions à une table de poker peuvent modifier cette stratégie et son jeu comme par exemple lorsqu’on est en position de petite blinde.

La petite blinde est une position difficile et souvent perdante dans la main car l’on est le premier de parole dans tous les tours post-flop. Être hors position implique que nos adversaires pourront voir comment on joue avant de prendre leurs décisions, ce qui leur donne des renseignements sur la force de notre main alors que l’on ne sait rien sur la leur et donc cela se résume à être obligé de se dévoiler.

Il faut avant tout savoir que lorsqu’on se trouve en position de petite blinde et qu’on désire jouer la main, la bataille s’annoncera difficile pour toute la main si les adversaires sont expérimentés. Une bonne stratégie en position de petite blinde consiste tout simplement à ne pas se lancer dans la bataille pour commencer, et à se coucher pré-flop. Si l’on a vraiment l’intention de jouer la main depuis la petite blinde, il faut sans conteste avoir une main de départ très puissante, pour compenser le fait que l’on va être hors position à chaque tour après le flop.

Il faut donc réfléchir à deux fois avant de se lancer dans une main lorsqu’on se trouve en position de petite blinde et il vaut mieux se coucher et perdre les jetons au risque de suivre ou de relancer et de perdre gros.

Poker en ligne : Est-ce une drogue ?

Depuis quelques années, les internautes du monde entier se bousculent pour jouer en ligne. Des vrais tournois sont organisés, plus de 10.000 joueurs peuvent jouer  en temps réel. Des milliers de cybers joueurs y ont trouvé leur compte. Et des sommes colossales allant jusqu’à 300 millions d’euros y circulent quotidiennement. Le poker en ligne a un grand atout, il offre une totale liberté dans le temps et dans l’espace. On peut rester seul chez soi devant son écran. Montée d’adrénaline, moments de joie, variations cardiaques… le plaisir de jouer doit primer avant tout dans le poker. Malheureusement, le jeu peut prendre le dessus sur la vie des joueurs, leur quotidien. Les heures passées devant l’écran ne se comptent plus et la dépendance au jeu s’installe petit à petit, allant même à oublier le monde réel. Selon les médecins , la dépendance au poker s’explique par le jeu  lui même.

C’est un jeu tactique, qui requiert la ruse, la concentration et chaque main gagnante procure une sensation de puissance. Le poker en ligne donne la possibilité à ses membres de renouveler l’expérience autant de fois qu’ils le souhaitent. Les cartes deviennent petit à petit une véritable obsession, l’envie de jouer et de rejouer devient instinctif et incontrôlable. Le joueur devient compulsif. Actuellement , on recense de plus en plus de  jeunes voir même des mineurs sur ces sites . Pour éviter tout risque d’addiction, les professionnels de santé recommandent des moments de pause pour chaque jeu;  Hold ’em, bad, beats, cash game… autant que possible il faut éviter de « traîner » sur un seul jeu, faire des sessions courtes et surtout l’essentiel, savoir fixer ses limites.